Fabien LICATA

C’est suite à des clichés, pris par son oncle, lors des JO de Grenoble en 1968, que Fabien, alors âgé de 9 ans, fait ses premiers pas dans le monde fantastique de la photographie à l’aide d’un Leica.  Dès lors, cette passion ne le quittera plus et son parcours sera jalonné de stages et concours en tout genre avant de décider d’en faire son métier. Mais son parcours de vie ne l’entend pas ainsi et il doit se résoudre à cantonner la photographie au rang de hobby, tout en gardant enfoui au fond de lui cette irrésistible envie de «vivre pour sa passion».
Mais ne dit-on pas que les passions contrariées sont les plus dévorantes? C’est ainsi, que bien des années plus tard, comme s’il voulait rattraper le temps perdu, il se donne corps et âme à son coup de foudre de jeunesse.

L’émotion de l’instant à capturer laissant peu de temps à la verbalisation, il décide que l’image se fera «écriture» pour refléter au plus juste l’histoire qu’il veut raconter.
Avec un style bien à lui, il se spécialise dans la photo surréaliste et à l'aide de techniques fantaisistes de traitement d'images il aborde tous sujets pour créer un judicieux mélange de photographies et de lignes abstraites.

Site internet

Série « Réchauffement climatique »

Fabien LICATA vous présente une série atypique intitulée « réchauffement climatique» qui aborde l’action de la chaleur sur la nature qui nous entoure avec un regard d’enfant et nous entraîne dans un monde imaginaire où tout serait sucre.
Il aborde cette notion en y incorporant un travail de traitement de l’image à chaque fois particulière.
C’est par cet ensemble surréaliste, que l’artiste souhaite d’une manière surprenante emmener notre regard vers d’autres territoires que celui simplement posé par la photographie.