Neirda Iwanowski

 
Neirda Iwanowski est né dans les années 80 en banlieue parisienne.
 
Il se souvient qu’enfant, il obtient son premier appareil photo à 5 ans, un KODAK Gimini, avec lequel il explore son environnement. Il grandit sans télévision, et découvre un monde grâce à deux livres, 50 ans de photographies de l’agence Magnum et un de Jan Saudek.
Il rouvre souvent ces livres, la photographie l’émeut et le questionne, et très vite il veut apprendre à la pratiquer.
 
Neirda Iwanowski au festival de la photographie de Dax
 
Curieux et passionné, il s’oriente dès 16 ans dans un cursus d’études pour devenir photographe, jusqu’à l’obtention de son diplôme à l’école des Gobelins en 2009.
 
Ces années sont l’occasion de riches découvertes en tant qu’apprenti : photographie culinaire avec Michaël Roulier, photographie de mode avec Peter Lindbergh, au sein du célèbre laboratoire Imaginoir il a la chance de tirer lui-même ses images et de les voir aux côtés de celles des plus grands tireurs Noir et blanc, comme Didier Léger et Jean-Yves Brégand…
 
En effervescence, il découvre, s’inspire et s’essaye à divers styles d’images, au reportage en assistant Gérard Uféras, à la nature morte aux côtés de Laziz Hamani… jusqu’à trouver son propre univers.
 
Aujourd’hui, il partage son temps entre son travail de photographe de nature morte à Paris pour les marques Manfield, Bowen et Fairmount, et des projets plus personnels où il utilise le photomontage et la mise en scène pour transmettre une réalité déformée, telle qu’elle l’interpelle.
 

En savoir + sur le photographe Neirda Iwanowski