Yann Pendariès

 

Esplanade Charles de Gaulle

Thème création numérique

 

Les tout petits métiers

 
Inspirée par l’amour de la photographie humaniste d’après-guerre, et mettant à profit ses talents de manipulateur numérique, la dernière de ses séries de photographies artistiques s'appelle "Les tout petits métiers". Dans celle-ci, Yann Pendariès se met en scène comme le protagoniste principal d'une myriade de petits métiers imaginaires : repêcheur de pépins, gonfleur de citrouilles ou encore leveur de soleil. 
 
 

Yann Pendariès

 
Né en 1975, Yann Pendariès est originaire d’Orléans. Parcourant la ville durant son adolescence, il réalise ses premières images en noir et blanc. Grâce aux origines tchèques de sa mère, il va découvrir dans les années 2000 sa famille en Bohême méridionale et à Prague, son oeil durant ses voyages va s’aiguiser et ses clichés vont commencer à s'orienter vers la photographie humaniste. 
En 2002 il décide de s’installer à Paris où il va faire plusieurs rencontres artistiques déterminantes à sa future carrière de photographe. Durant plus 2 ans il rencontrera et posera son appareil (un RevueFlex acheté en brocante) sur des danseurs, des artistes de la rue, des musiciens…. 
3 ans plus tard, il est diplômé avec félicitations du jury de l'école Icart Photo à Paris.
Suite à sa formation, il travaille pour de nombreuses entreprises et agences de communication, réalisant ainsi des reportages, des photos de joaillerie, vins & champagnes, des campagnes publicitaires, et de la photographie corporate.
 
Ne perdant jamais son goût pour la photographie artistique il réalise plusieurs séries et projets personnels : "My tree, my roots" où il capte des arbres solitaires dans la campagne, en métaphore de ses origines lointaines mais fixées à jamais comme les racines des arbres; "Le tour d'Europe en montgolfière en 80 jours", un voyage fictif à travers le ciel et les villes d’Europe, "Les fontaines Wallace à Paris" hommage à la photographie humaniste d’après-guerre, et bien sûr "Les tout petits métiers", une série poétique d'autoportraits dans laquelle il se met en scène comme l'acteur principal de métiers miniatures imaginaires. Ces photos à l'univers ludique et créatif remportent actuellement un franc succès auprès des amateurs de photographies artistiques et originales en Europe, Amérique du Nord et Australie.
 
Après plus de 10 ans de vie parisienne, il quitte la ville en 2014 pour venir s’installer dans un petit village de Bourgogne, où il continue à créer des univers imaginaires et insolites. 
 

Suivre l'artiste