Youry Bilak

Parc Théodore Denis, remparts

Thème Reportage

 

« Les pays des Houtsouls »

 

Le pays des houtsouls est une des régions les plus pittoresques de l’Ukraine. Il s’étend également pour une petite partie de la Roumanie. Son territoire en Ukraine représente plus de 5.000 km2, pour une population d’environ 170.000 habitants. 
    
D’après le Professeur Maria Lavruk de l’Université Nationale Ivan Franko de Lviv, les Houtsouls forment une sub-ethnie, au sens ethnographique du terme, bien distincte du reste des ukrainiens. Leur culture populaire et traditionnelle, en dépit de la crise, témoigne d’une remarquable vitalité, y compris parmi la diaspora. 
    
Le photographe français Youry Bilak découvre la région en 2004. La beauté de la nature, et l’art des houtsouls l’ont émerveillé. Mais ce sont avant tout les gens qui l’ont charmé. Il est allé à leur rencontre, a découvert leur esprit, partagé leurs joies et leurs peines, puis il s’est attaché à photographier leur environnement et leur vie quotidienne. L’objectif principal de Youry Bilak est de témoigner devant les générations futures, afin de préserver ce patrimoine inestimable que constituent la culture et l’art houtsouls. Pour cela, il a visité les villages de Kosmatch, Kryvorivnia, Yavoriv, Sokolivka, Kosiv, photographiant sur son chemin, ce que les villageois avaient de singulier et d’authentique. 
 
 

Youry Bilak

 
Né à Villeurbanne, Youry Bilak baigne depuis sa tendre enfance dans la culture ukrainienne. Il la reçoit tout d’abord de ses parents, réfugiés en France après la guerre, puis de ses propres recherches, humaines et artistiques, tout au long d’un parcours singulier. Youry est prothésiste dentaire et poursuit parallélement une carrière de danseur en amateur. Il s’adonne d'abord à la photographie d’architecture. Les gratte-ciel de Toronto et surtout de New York le fascinent. Finalement, le déclic pour la photo humaniste, qui deviendra son credo par la suite, arrive au cours de deux longs voyages à moto, au Maroc puis en Israël. 
Youry est engagé dans une comédie musicale le voilà parti pour une tournée de trois ans en Europe dont une année au Théâtre Mogador à Paris. C’est une expérience qui le comble particulièrement. Médias, personnalités, il voit le Tout-Paris défiler. « Je prenais des photos à tout bout de champ, même depuis la scène, en cachette ».
 
Le photographe aime rencontrer les gens au hasard de ses voyages, ne sachant pas où et vers qui la providence le pousse. Avant tout, c’est la rencontre avec l’Homme qui l’intéresse. 
D’une manière générale, Youry Bilak part à la rencontre de minorités inexorablement influencées par l’Occident et témoigne ainsi pour les générations futures. Mutations et cultures ancestrales menacées de disparition : un sujet qui questionne l’avenir de notre propre société, elle aussi en transition. 
 
En 2013, il s’engage comme Artist Angel pour Madagascar et plus particulièrement pour le peuple Zafimaniry lors d’une exposition et vente aux enchères caritative chez Christie’s Paris. 
 
En 2014 ses photos du Maïdan permettent de récolter des fonds destinés à l'Opération Rainbow pour l'aide médicale en Ukraine.
 

Suivre l'artiste

www.yourybilak.com